Atelier discriminations et stéréotypes de genre

Mercredi 22 septembre 2021 s’est déroulé l’atelier de la rentrée réunissant tous les lycéens et leurs tuteurs de Petit-Port et Chantrerie à Audencia. Cet atelier sur la sensibilisation des « discriminations et stéréotypes de genres » a représenté un temps important pour la grande majorité.

La conférence de Violette Kerleaux, psychologue spécialiste des inégalités de genres et sexisme a permis d’apporter un regard nouveau et plus ouvert sur le sexisme, les genres, et nous-même. Que voulons-nous être ? Estce que nous nous censurons ? Pourquoi ? Comprendre, voir ce qui nous influence tous les jours lors de notre développement personnel et sur notre identité. Tout peut nous influencer, le regard des autres, notre famille mais aussi les clichés ainsi que le sexisme, tout cela à travers des kahoots, des apports théoriques mais aussi avec des témoignages. Violette Kerleaux a cherché avec nous à déterminer comment réaliser nos ambitions, envies, rêves. Le but est de s’émanciper du genre et de devenir ceux que nous voulons être.

Suite à cette conférence, les lycéens et leurs tuteurs se sont répartis dans différents ateliers, auxquelles ils s’étaient préalablement inscrits, afin d’aborder en profondeur différents sujets.
Parmi les 10 ateliers proposés, le premier atelier est consacré aux Femmes & médias animé par l’association « Prenons la Une ». L’objectif est de présenter l’association et leurs actions ainsi que donner aux lycéens des solutions afin de lutter contre le sexisme à travers de la discussion mais aussi des jeux et le partage d’expérience de Marine Forestier journaliste depuis 7 ans, membre de cette association.

Le second atelier était le Guide de survie à l’entretien d’embauche présenté par Emilie Rivet. Les lycéens ont pu entrer dans la peau de personnages afin de vivre une séquence de recrutement de manière ludique pour mieux comprendre et avoir une expérience et des clés pour de futurs entretiens.

L’atelier suivant était Es-tu un rambo de l’égalité ? animé par Céline Allain de Facteur Humain. Atelier réservé aux hommes afin de prendre conscience du sexisme, d’avoir de nouvelles clés afin de lutter contre les inégalités.

Le 4ème atelier était un atelier théâtre avec Fanny Dufosse du groupe « Le théâtre au service de votre quotidien ». Différentes petites scénettes étaient proposées afin de s’interroger, comprendre, explorer les codes du genre et les stéréotypes seuls et en groupe afin de travailler la confiance, mais aussi la posture et l’écoute.

Ensuite, l’atelier “Fais pas genre” était présenté par Caroline Laurent de Catégorie Libre afin de lutter contre les préjugés de genres mais aussi le sexisme dont sont victimes certaines personnes. Tout cela au travers de jeux mais aussi d’échanges pour amener les lycéens et leurs tuteurs à réfléchir sur l’affirmation de soi et le respect des autres. Grâce à cet atelier qui a permis aux lycéens et leurs tuteurs de passer un super moment, ils se sentent tous d’attaque pour lutter contre les discriminations de genre.

Le 6ème atelier était un atelier d’auto-défense féministe #BalanceTaRage du collectif rEGALons nous avec Charlotte Gautier. Cet atelier réservé aux femmes afin de leur donner confiance en elles en se basant sur leurs ressentis mais aussi à expérimenter la sororité en désapprenant à ne pas riposter. Il permet aussi de libérer la parole sur le sexisme et amener une prise de conscience.

Par la suite, l’atelier des stéréotypes sexistes aux violences de genre était présenté par Carole Everaere du collectif rEGALons nous. Comprendre d’où viennent les stéréotypes de genre, et ouvrir les yeux que les violences subies ne sont pas des cas isolés mais une généralité, tout cela en se basant sur des faits récents dans certains lycées (#BalanceTonBahut) et dans l’actualité. Cet atelier permet d’ouvrir les yeux et comprendre le lien entre les éducations genrées, les stéréotypes et les violences faite contre certains genres.

Le 8ème atelier était présenté par EGALIKI par Anabelle Pasillas, afin de prendre conscience et « Ouvrir le champ des possibles en questionnant les stéréotypes de genre » à travers des improvisations théâtrales, des Kahoot.

L’avant-dernier atelier était Le cultionnary animé par Fanny Sourget de la Ligue de l’enseignement via le jeu duPictionnary revisité afin de revoir et compléter des notions de stéréotypes, de discrimination et du sexisme. Durant cet atelier des témoignages ont été visionnés puis analysés afin de prendre conscience des inégalités Femme/Homme dans le cadre professionnel.

Enfin, le dernier atelier parlait de la place des femmes dans le sport et les stéréotypes de genre en lien avec le sport par Dame de Sport. Cet atelier s’est déroulé en 4 étapes, d’abord un questionnaire, puis une analyse, suivi de la manière dont aborder la médiatisation et la place des femmes dans l’espace public et pour finir un quizz avec les sportives. Une sensibilisation et une approche qui
a permis aux lycéens de prendre conscience des discriminations, stéréotypes et le sexismes présents dans le sport.

«J’ai été très surprise, c’était très intéressant car je ne me suis jamais vraiment posée la question du sexisme, les stéréotypes dans le monde du sport, du moins j’en étais totalement inconsciente».

Un après-midi complet, très apprécié par l’ensemble des lycéens et tuteurs. Il a permis des prises de conscience, les lycéens ont pu confronter et conforter leurs idées. Une réussite ! 99% des lycéens ont
recommandés cet après-midi pour la future promotion !

«Avec les ateliers et la conférence proposée sur la thématique des discriminations et stéréotypes de genres, nous avons des clés, des solutions et les bons comportements afin de mieux lutter contre toutes les formes de discrimination et sexisme.»

Social: