Brio | Tu vas rater ta vie et personne ne t’aimera jamais !
7773
post-template-default,single,single-post,postid-7773,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-17.0,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Tu vas rater ta vie et personne ne t’aimera jamais !

Tu vas rater ta vie et personne ne t’aimera jamais !

Certains lycéens de Terminale de la promotion 2015 ont choisi de s’impliquer dans un projet théâtral inédit.

Qui n’a pas ressenti les doutes et les angoisses de jeunesse les plus existentiels ? Être invisible aux yeux de ceux à qui on aimerait plaire, avoir une maladie bizarre, devenir clochard, mourir… Et s’il suffisait de nommer ses craintes pour les faire taire ?

Un spectacle créé à partir de témoignages de lycéens…

 

Genèse du projet

Martin Page, auteur nantais de romans, de nouvelles, d’essais et de littérature jeunesse a réalisé en 2012 un « Homemade book », intitulé Tu vas rater ta vie et personne ne t’aimera jamais. Page par page, il y recense et illustre, quelques-unes de ses angoisses adolescentes avec simplicité, humour et détachement.

pierrePierre Bédouet (metteur en scène) et Lola Coipeau (comédienne) de la Compagnie Thumos se sont emparés du texte de Martin Page pour réaliser une adaptation théâtrale. Tout comme l’a fait Martin Page dans son livre, Pierre et Lola souhaitaient pouvoir, sans tabou, explorer des réflexions et des angoisses intimes, parfois graves, mais toujours avec une forme de détachement, voir d’autodérision. Il s’agissait également de trouver une forme de présentation adaptée pour mettre toutes ces angoisses en perspectives et rendre leur accumulation heureuse. La catharsis peut alors agir.

Nous avons choisis d’associer à ce projet des élèves de « terminale ». Le mot en dit long. C’est une période où se termine l’adolescence pour laisser place à « l’âge adulte », où se termine la scolarité secondaire au profit d’un « projet plus professionnel », où se profilent l’autonomie et l’éloignement des proches. Autrement dit, une période à coup sûr en proie aux doutes et aux angoisses les plus existentiels.

 

Le protocole de création

tuvasrater9Pour cette adaptation, Pierre et Lola ont interviewé une trentaine de lycéens BRIO (Promotion 2015) afin de collecter de la matière à jouer. Cette série d’entretiens consistait à recueillir leurs paroles sur leurs angoisses, leurs doutes, sur le regard qu’ils portent sur eux et sur le monde. Cette matière audio a été ensuite retranscrite fidèlement à l’écrit avec le souci de la conserver la plus brute possible, c’est à dire avec toutes les imperfections liées à l’oralité (hésitations, amorces, savonnages, silences, phrases avortées…). Ces paroles ont été ensuite rendues anonymes, triées, sélectionnées, découpées, collées et ont ainsi servi de base textuelle pour le spectacle.

Les textes ont alors été distribués aux 6 lycéens volontaires pour vivre une expérience théâtrale. Un travail important de direction d’acteurs a été effectué, pour que chacun s’approprie la grammaire, le vocabulaire, le rythme de la langue…

Est venu ensuite le temps de la mise en scène pour articuler toutes ces tranches de vie ensemble. Les lycéens ont bénéficié de plusieurs mercredis après-midi et d’une semaine de résidence au Théâtre Universitaire pendant les vacances d’hiver afin de créer le spectacle.

bandeau_ratertavie

 

Les représentations

tuvasrater4Une première représentation a été donnée au Théâtre Universitaire le mercredi 25 février, pour les lycéens de classe de 1ère. Puis le spectacle a eu lieu à l’occasion de la soirée de clôture de la promotion 2015, le jeudi 26 mars à l’École des Mines, en présence des lycéens de Terminale, de leurs parents et des professeurs référents BRIO. Enfin, le spectacle a été de nouveau joué au Théâtre Universitaire le jeudi 21 mai dans le cadre des Rencontres Théâtrales de Printemps initiées par le Grand T.

« Il m’a semblé très vite évident de créer ce projet avec des lycéens et ma rencontre avec l’équipe de BRIO m’a conforté dans mon idée. Nous avons choisis d’associer à notre projet des élèves de « terminale ». Le mot en dit long. C’est une période où se termine l’adolescence pour laisser place à « l’âge adulte », où se termine la scolarité au profit d’un « projet professionnel », où se profilent l’autonomie et l’éloignement des proches. Autrement dit, une période à coup sûr en proie aux doutes et aux angoisses les plus existentiels. Pierre Bédouet

tuvasrater1

L’équipe et les lycéens BRIO remercient chaleureusement la Compagnie Thumos pour ce travail mené pendant plusieurs mois auprès des lycéens, et pour la qualité de ce spectacle !

Nous félicitons les lycéens de s’être impliqués avec enthousiasme dans cette aventure.