Brio | Sorties culturelles théâtre 2019
15685
post-template-default,single,single-post,postid-15685,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-17.0,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Sorties culturelles théâtre 2019

Sorties culturelles théâtre 2019

En 2018-2019, les lycéens ont pu découvrir quatre pièces de théâtre :

Pour les terminales : 

 

Thyeste, mis en scène par Thomas Jolly, Le Grand T (Novembre 2018) : Les épo- pées colossales et pop de Thomas Jolly sont des shows théâtreaux où la tragédie prend facilement des airs gothiques. Cette pièce créée pour la Cour d’Honneur du festival d’Avignon 2018, est une version bien à lui du sanglant classique de Sénèque – une guerre familiale et cannibale. Les lycéens ont été impressionnés par la mise en scène moderne de ce spectacle.

Témoignage « C’était intéressant de voir une pièce tragique et enrichissant car cela parlait de la mythologie. »

 

 

Jamais seul, mis en scène par Patrick Pineau, texte de Mohamed Rouabhi, Le Grand T (Janvier 2019) : Aujourd’hui, quelque part en France, sans doute en péri-phérie d’une grande ville, ce n’est pas tous les jours faciles, mais on ne baisse pas les bras, on se bat, on y croit, on a pour soi la poésie — on est formidablement vivant. Jamais seul est une fresque généreuse sur la vie des cités malgré quelques longueurs, les lycéens ont suivis la vie de ces personnages avec beaucoup d’intérêt.

 

 

Pour les premières : 

 

Le Maître et Marguerite, Mikhaïl Boulgakov adaptation et mis en scène Igor Mendjisky, le Grand T (mars 2019) : Conte fantastique, satire politique, histoire d’amour et chef d’œuvre de la littérature russe du XXe siècle, l’adaptation du Maître et Marguerite par Igor Mendjisky prend des allures de grande veillée. En images et en musique, il nous invite chaque soir à une traversée de ce magistral manifeste pour la liberté de penser. Une mise en scène moderne et dynamique a su captiver les lycéens, les invitant à monter sur scène.

Témoignage « J’ai trouvé la mise en scène intéressante. J’ai bien aimé comment ils ont ajouté des « éléments » de notre époque dans la pièce. »

 

 

La Chute des anges, un spectacle de Raphaëlle Boitel, la compagnie l’Oublié(e), le Grand T (mai 2019) : Entre terre et ciel, des cordes lisses, des tissus, des mâts chinois relient entre eux des anges-acrobates. Que le monde s’élève ou chute, l’hu-manité s’accroche. Femme de cirque, Raphaëlle Boitel fait du plateau le lieu d’un art total où les gestes et les sons se répondent. Sans paroles, les lycéens ont apprécié la beauté du spectacle et ont été emportés par une magnifique mise en scène.

Témoignage « C’était beau à voir, les artistes étaient performants, les musiques réveillaient, ce n’était pas ennuyant. »