Brio | Questcequetudeviens ?
7638
post-template-default,single,single-post,postid-7638,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-17.0,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Questcequetudeviens ?

Questcequetudeviens ?

Questcequetudeviens ?

Une pièce d’Aurélien Bory pour Stéphanie Fuster

quest-ce-que-tu-deviens-1-c-aglae-bory Stéphani Fuster est restée huit ans auprès des plus grands du flamenco. Le spectacle voit se succéder trois espaces extérieurs pour une danse intérieure, celle d’une femme qui se cherche et s’émancipe. Ainsi la robe rouge, fantasme de petite fille, symbole d’une liberté acquise mais aussi entrave à la créativité ; le studio, cabane de chantier, contenant de sa volonté et de sa solitude, sur les fenêtres duquel dégouline son labeur ; le plancher inondé d’une eau sombre, d’où nait une danse qui est sienne. Ainsi se délester, s’apprendre et dépasser.

Le flamenco

Le flamenco est l’art du nomade, on lui accorde des influences indiennes, germaniques, arabo-musulmanes, juives et andalouses. Depuis le XVIIIème siècle, les gitans ont participé à la diffusion d’une pratique aujourd’hui reconnue au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.

Claquement de main et de pieds, chant, guitare, le flamenco est un art du paradoxe, solitaire et collectif, savant et populaire, raffiné et sauvage, mélancolique et enjoué…