Brio | BRIO : la saison culturelle 2015/2016
7928
post-template-default,single,single-post,postid-7928,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-17.0,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

BRIO : la saison culturelle 2015/2016

BRIO : la saison culturelle 2015/2016

La saison culturelle de BRIO s’achève, voici une rétrospective des créations auxquelles les lycéens ont assisté.

Pour les lycéens de Terminale
Novembre 2015 : Lucrèce Borgia – Victor Hugo, mise en scène et scénographie David Bobée.
lucrece

 Cette œuvre écrite en 14 jours par Victor Hugo,  a été adaptée dans une mise en scène virtuose de David Bobée avec de jeunes comédiens danseurs et circassiens. La musique également fait de ce Lucrèce Borgia un spectacle total. La voix rocailleuse et envoûtante de Butch Mc Koy accompagne sur scène à la guitare, l’opéra ensorcelant qu’il a lui-même composé. Après la pièce Roméo et Juliette qui avait été plébiscitée par les lycéens BRIO de la promo 2013, David Bobée conquiert de nouveau le public BRIO par son audace, la modernité de sa mise en scène et le choix des acteurs au vrai visage de la France d’aujourd’hui, multiculturelle et multiethnique. Les lycéens, captivés, se sont facilement projetés dans la situation des jeunes hommes manipulés sans pitié par la sanguinaire Lucrèce.

Mars 2016 : À bien y réfléchir, et puisque vous soulevez la question, il faudra quand même trouver un titre un peu plus percutant – Mise en scène Philippe Nicolle.

26000Une procession funèbre et musicale, entre légendes urbaines grotesques et faits divers macabres, célébration de l’absurdité risible de la mort. Un spectacle pour la rue, avec projections lumineuses, marionnette géante et installations de feu…
« – Sur le plateau du Grand T ? – Ben oui pourquoi pas ? Vous avez vu le temps qu’il fait dehors ? »
C’est une première répétition publique qui vous est proposée aujourd’hui. Dans une répétition, tout est en cours, rien n’est jamais fini. Comme dans la vie. Pleine d’imperfections, mais aussi de potentialités, et de directions infinies. Et ces moments de recherche ont ceci de prodigieux que toutes les portes sont encore ouvertes. Mais attention, parfois elles claquent…

Pour les lycéens de première
Avril 2016 : Il n’est pas encore minuit… – Compagnie XY

xyLe cœur palpite, les yeux s’écarquillent, le souffle s’arrête ? C’est normal, vous êtes face aux époustouflants acrobates de la Compagnie XY. Vingt-deux artistes qui dansent et s’élèvent en incroyables tours humaines. La dernière invention de la troupe constituée en collectif artistique fait frémir petits et grands de peur émerveillée.
Défiant la gravité, jouant de l’envol et de la chute, de la légèreté et de la masse, ils forment de leurs corps imbriqués des figures vivantes spectaculaires. Portés acrobatiques, voltiges aériennes, bascules et propulsions érigent une architecture humaine mouvante d’obélisques, pyramides et rondes à étages.
Sous le regard complice de Loïc Touzé, chorégraphe installé à Nantes, les circassiens insufflent à leur univers l’esprit rétro du lindy hop, une danse énergique née dans les années 1920 à Harlem, qui tient du swing et du boogie-woogie. De la lutte en solitaire à la cohésion solidaire, ils s’empoignent, se balancent, se lancent. Et invitent par leur art à la confiance, à la recherche indispensable de l’équilibre dans la relation à soi et l’autre. En musique ou en silence, ce bal vertigineux est une grande fête joyeuse.

Mai 2016 : Arlequin poli par l’amour – Marivaux, mise en scène de Thomas Jolly – Compagnie Piccola Familia.

marivauxLa Fée aime Arlequin qui aime la bergère. Que faire ? Cette fantaisie amoureuse de Marivaux est aussi l’occasion de découvrir le travail de Thomas Jolly et son théâtre qui a l’insolence d’être grand, beau, intelligent et pop !
Arlequin, bel imbécile séquestré au royaume d’une Fée éprise, découvre son amour pour la jolie Silvia. Qui réveille son esprit jusqu’alors endormi. Les jeunes amants doivent échapper à l’emprise de la femme machiavélique. Avec eux, nous sommes au sortir de l’enfance, au seuil des possibles. Écrite en 1720, la courte pièce de Marivaux est un concentré de fougue organisé en une partition implacable. Thomas Jolly plante la féérie : guirlandes illuminées, cotillons de papier et ballons gonflés, masques blancs et traits marqués d’une commedia dell’arte déjantée. Enfant des années 80, il métamorphose le classique en pop chatoyante et ça marche.

Et aussi…
Les lycéens de première et de terminale sont invités à assister au concert/répétition de l’Ensemble Matheus le 10 juin prochain au Lieu Unique :
Du Baroque au Rock, De Vivaldi à Hendrix // Chef d’orchestre : Jean-Christophe Spinosi
Jean-Christophe Spinosi et ses musiciens partagent et font découvrir au grand public tout l’éventail de leur répertoire, du baroque à la variété, en passant par le classique et le rock. L’Ensemble Matheus fera résonner les notes de son répertoire, de Vivaldi à Mozart, en passant par Rossini, AC/DC et Hendrix…

mateus