Brio | Alors on danse !
8288
post-template-default,single,single-post,postid-8288,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-17.0,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Alors on danse !

Alors on danse !

Cette année BRIO est le Centre Chorégraphique National de Nantes, se sont associés pour proposer un parcours dansé à 15 lycéens.

Ponctué par 5 étapes, ce parcours a permis à nos lycéens de défaire les préjugés qu’ils pouvaient avoir sur la danse contemporaine. Il a donné la possibilité d’expérimenter la danse par eux-mêmes, et de découvrir le travail de la chorégraphe Ambra Ambra Senatore.

Les 5 temps forts étaient animés par Vincent Blanc, responsable pédagogique du CCNN. Nous le remercions chaleureusement pour son implication auprès de nos lycéens.

Voici les 5 temps forts du parcours dansé :

danse1

  • Répétition publique au CCNN le 16 novembre 2016 : Ce temps leur a permis de découvrir comment se passe une répétition professionnelle. Il s’agissait de la nouvelle création chorégraphique d’Ambra Senatore.
  •  Puis le 30 novembre, le groupe de lycéens a échangé avec Vincent Blanc sur ce qu’est la danse contemporaine, son Histoire…
  • Ce même jour, ils ont fait leur premier  atelier de danse
  • Début décembre, ils ont été voir « Pièce(s), spectacle chorégraphique d’Ambra Senatore, au LU.
  • Enfin le second atelier de danse a eu lieu fin janvier.

Voici quelques témoignages de lycéens, que nous avons recueillis à l’issue de ce parcours dansé :

« C’était vraiment très intéressant j’ai appris une autre vision de la danse et je me suis découvert un talent pour le morphing ». danse2

« Au sujet de la répétition publique : « on a pu leur poser des questions, les réponses étaient intéressantes, et elles m’ont aidé à comprendre la démarche de la chorégraphe ».

« C’était drôle et amusant et on a appris beaucoup de choses sur nous mêmes on se sent libéré ».

« Ce parcours m’a apporté un nouveau regard sur la danse contemporaine et sur la danse en général. Il m’a aussi donné envie de danser, dans la mesure où je ne vois plus la danse comme une manière de se dépenser mais comme un moyen de se détendre ».

« Ce parcours m’a montré à quel point le corps et la voix sont expressifs! (et que ça pouvait être drôle 😉  Ça m’a permis d’avoir moins peur de bouger devant les autres, qu’on n’est pas toujours obligés de faire du beau ! »