Brio | «  Moi, monsieur, si j’avais un tel nez…  »
6517
post-template-default,single,single-post,postid-6517,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-17.0,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

«  Moi, monsieur, si j’avais un tel nez…  »

«  Moi, monsieur, si j’avais un tel nez…  »

Cyrano de Bergerac au Grand T

Les 12 et 13 novembre prochains, les lycéens de Terminales iront au Grand T pour assister à la représentation de Cyrano de Bergerac, mis en scène par Georges Lavaudant.

Une partie de l’atelier du 16 octobre était dédié à la préparation de ce spectacle.

De la « comédie héroïque » Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand (1868-1918) écrite et jouée pour la première fois en 1897 au théâtre de la Porte Saint-Martin, on retiendra principalement la figure du personnage éponyme hors-normes, l’homme au grand nez, le cadet de Gascogne à la fois héroïque et pathétique qui aima toute sa vie durant la belle Roxane dans l’ombre du jeune et séduisant Christian. Tout est réuni pour donner vie à un héros devenu à lui seul une figure incontournable de la littérature. La pièce qui devait aux yeux de son auteur « faire un four » connut d’emblée un succès sans précédent qui n’est pas démenti encore aujourd’hui.

Georges Lavaudant s’appuie sur un comédien qu’il affectionne particulièrement, Patrick Pineau, pour donner naissance à un Cyrano tout en contrastes. Le projet de mise en scène qu’il conçoit se joue habilement des attentes du public. Décors et costumes interrogent sans cesse l’actualité de la pièce, tout en s’inscrivant dans une sobriété élégante qui rend au personnage toute sa force.

=> Cyrano de Bergerac – Le Grand T