Le point de vue du Grand T

Manon ALBERT est responsable des relations avec le public (enseignement supérieur – associations) pour le Grand T .

Comment avez-vous connu le dispositif BRIO ?

C’est dans le cadre de mon remplacement dans le secteur des relations publiques au Grand T que j’ai pris connaissance de ce dispositif. Un partenariat avait été engagé depuis plusieurs années par la personne que je remplace entre notre théâtre et les étudiants et lycéens du projet.

De quelle façon intervenez-vous ?

Je travaille avec les salariées du projet Brio en amont pour mettre en place des réservations de places sur les spectacles que nous proposons. Je leur présente notre programmation culturelle et nous choisissons ensuite ensemble les spectacles sur lesquels viendront les étudiants. Nous essayons aussi de construire des « parcours plus complets » avec par exemple des visites des coulisses et des rencontres avec les équipes artistiques. Je m’occupe aussi du suivi administratif de ces réservations depuis l’édition des billets jusqu’à leur facturation.

Quel est votre parcours universitaire et professionnel ?

J’ai fait une maitrise AES (Administration économique et sociale) puis un DESS en communication à l’Université de Toulouse. J’ai enchaîné sur un stage au Théâtre/Scène nationale de Narbonne dans le cadre de cette formation et à l’issue de ces quelques mois, j’ai décroché mon premier poste en tant que Chargée des relations publiques dans cette même structure. J’ai par la suite changé de région (je vis à Nantes depuis 3 ans) et j’ai occupé plusieurs postes en remplacement dans des théâtres différents pour terminer aujourd’hui par ce contrat au Grand T.

Un conseil aux lycéens pour les aider à trouver leur voie ?

C’est vous qui savez ce pour quoi vous êtes faits (et sûrement depuis longtemps !)

Et vous, comment étiez-vous au lycée, à l’âge de 17 ou 18 ans ?

Studieuse et toujours à rigoler avec mes copines que je vois encore aujourd’hui.